Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par SOUBER YOUSSOUF AHMED

Le plus joli parc d'attraction de jeux jamais construit à Djibouti...
Le plus joli parc d'attraction de jeux jamais construit à Djibouti...

Le plus joli parc d'attraction de jeux jamais construit à Djibouti...

Inauguration du Parc ROMA

En effet c'est fut un événement qui a plu bon nombre de nos compatriotes, un exemple d'amitié fort et vivant dont les Djiboutiens ont pu réellement ressentir. Dans la journée du 1er Août 2019, la Ministre Italienne de la Défense en l'occurrence Mme Elisabetta Trenta, a présidé en présence de Mme la Maire de Djibouti-ville, l'inauguration du parc d'attraction et de jeux dénommé "PARC ROMA". Rappelons que ce dernier a été intégralement financé par un don de l'armée italienne stationnée en République de Djibouti, mais au mieux, construit par des militaires italiens. Ont également assisté à cette cérémonie inaugurale, plusieurs officiels Djiboutiens à savoir les Présidents des trois communes de Djibouti-ville, et quelques autres membres du gouvernement qui ont pris part à la photo de famille. 

La ministre Elisabetta Trenta ayant ratée son panier...

La ministre Elisabetta Trenta ayant ratée son panier...

Le Parc ROMA, un symbole fort et vivant d'une amitié Djibouto-italienne...

La rédaction du journal "le Renard" a spécialement suivi le cours de ce chantier, lequel a duré pendant plus de trois mois. Il est à noter que les travaux de construction de ce parc d'attraction et des jeux pour enfants, qui est entre autre le premier construit dans la capitale, ont été spécialement effectués par les militaires italiens stationnés en République de Djibouti et ce, de manière ininterrompue et remarquable. Le parc Roma est doté d'une zone de périmètre de 345 mètres et d'une extension de 5000 mètres carrées. Il dispose d'une aire publique gratuite pour enfants comprenant divers jeux (Tours, Toboggan, balançoire etc...), de deux terrains de football à 7, de basket ball et de Hand ball, ainsi qu'une double aire de jeux pour pétanque. Le Parc ROMA se situe en face du terrain municipal du quartier 6 à proximité de la caserne des Sapeurs Pompiers, et la façon dont il a été pensé et construit, lui confert une beauté remarquable et unique en son genre. Les militaires italiens qui se sont investis à sa construction et ce sous une chaleur caniculaire ardente, ont utilisé des formes simplistes et des matériaux souples et peu coûteux, pour lui rendre une vue piétonne remarquable. Ne dit-on pas que la simplicité fait la beauté ?

Merci à la République de César !!!

Merci à la République de César !!!

Comment préserver ce précieux don ?

La rédaction encourage ce type de perspective à l'avenir, et nous demandons aux italiens que nous chérissons de pleins cœurs, d'arborer une vingtaine de parcs de ce genre à travers toute l'étendue du pays et ce, majoritairement dans la capitale. Les remerciements des Djiboutiens vont également à l'endroit de Mme Elisabetta Trenta qui a spécialement effectué le déplacement pour inaugurer ce parc, sans oublier les valeureux militaires italiens qui ont de cesse effectué les travaux malgré les inconforts de notre météo. Il est d'avis à ce que Mme la Maire de Djibouti fasse le déplacement jusqu'à Rome, et qu'elle offre à Mme Elisabetta Trenta et ce au nom des citoyens de la ville de Djibouti, un dromadaire et une chamelle (cadeau de tradition), afin de lui gratifier de ce joli don ainsi que de ceux à venir. Il nous appartient donc de préserver ce précieux don, et la ville de Djibouti se doit d'allouer une subvention de taille annuelle, afin de maintenir le Parc ROMA. Celui-ci doit être ouvert au public à des heures précises, et la mairie doit recruter des jeunes pour le gardiennage et la gestion du parc, sachant que ceux des familles des sapeurs pompiers demeurent prioritaire en raison de leur proximité.

Longue vie à l'amitié Djibouto-italienne !!!

 

SOUBER YOUSSOUF AHMED

Journaliste Indépendant et

Directeur de Publication et de Rédaction du Journal le Renard

    

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article